Elijah Jamal Balbed joue Syos

    Elijah Jamal Balbed joue un bec de saxophone ténor Syos
    Elijah Jamal Balbed joue un bec de saxophone ténor Syos
    Je pense que la plupart des saxophonistes s'accorderaient à dire que développer son propre son, c'est une aventure sans fin. Pour moi, c'est vraiment dur de jouer du mieux que je peux si je ne suis pas 100% confortable. La consistence et la précision que Syos apporte m'ont donné une nouvelle inspiration dans ma recherche sonique. Je suis très heureux de rejoindre la famille Syos!

    Saxophoniste, enseignant et compositeur, Elijah Jamal Balbed a été nommé Best Tenor Saxophonist (2017) et Best New Jazz Musician (2012) par le Washington City Paper, et a eu depuis plusieurs articles dans le Capital Bop, Smithsonian Magazine, OnTap Magazine, et plus récemment le Washington Post.

    Diplômé du légendaire programme de jazz à la Howard University, Elijah s'est fait connaitre en tant que musicien polyvalent, jouant plusieurs styles avec beaucoup de groupes différents. On a pu l'écouter aux côtés de Mike Phillips, Lalah Hathaway, Fantasia, Johnathan Butler, Raheem DeVaughn, George Duke (RIP), Dr. John (RIP) et beaucoup d'autres.

    En 2013, Elijah a été accepté dans le très compétitif Betty Carter's Jazz Ahead Program du John F. Kennedy Center, sous la direction de Jason Moran. En 2014, il est nommé artiste en résidence au Strathmore et au Bohemian Cavern. Ces dernières années, il a commencé à se produire à l'international, au Japon, au Royaume-Uni, au Qatar, et il est devenu musicien permanent sur le bateau de croisière Capital Jazz, jouant ainsi au Costa Rica, Panama, Mexique et en Jamaïque. En 2018 et 2019, Elijah et son groupe ont été sélectionnés pour donner une série de concerts en tant qu'ambassadeurs culturels des Etats-Unis en Russie.

    En plus du jazz, Elijah porte un amour profond pour la musique indigène du District de Columbia, le "Go-Go", et il a gagné un WAMMIE Award pour le meilleur titre Go-Go en 2019. Elijah a eu la chance de jouer avec le grand-père du Go-Go, Chuck Brown, de 2011 jusqu'à la mort de celui-ci en 2012, et il est maintenant le leader de The JoGo Project, un groupe de Jazz/Go-Go fusion dédié à la promotion et à l'héritage de cet musique unique.

    Évènements à venir

    Ne manquez rien de l’actualité Syos ! Rejoignez-nous