John Aaron Troy joue Syos

    La conception des becs SYOS confère une flexibilité tout à fait unique. Que je joue dans une fosse un soir, participe à un bigband le lendemain, anime un mariage, enregistre pour une publicité ou une séance studio, la flexibilité c'est mon corps de métier... La palette de tonalités qui m'est offerte est propice à l'improvisation. Lorsque je dirige mes propres compositions, je peux passer facilement d'un rôle d'accompagnement à un rôle de mise en scène du son que j'ai en tête, traduit et communiqué via mes instruments. La condition de cette réussite, c'est mon bec SYOS, bien entendu. Bravo et respect à Pauline, Maxime et leurs équipes pour avoir développé un tel objet."

    Biographie

    John Aaron Troy commence le saxophone à l'âge de 10 ans. Il étudie d'abord le saxophone classique, puis découvre le monde du jazz avec Dave Schiavone et Bruce Johnston à l'université.

    Diplomé d'une licence d'études jazz (instruments à vent) de Purchase Conservatory, sous la direction d'Éric Alexander, il joue et enseigne depuis saxophones, flûte et clarinette à travers toute la Côte Ouest des Etats-Unis.

    Il se produit dans le monde entier en tant que soliste et collabore avec diverses marques, s'associe à des big bands et joue sur des bateaux de croisière.

    Il a joué et étudié avec Éric Alexander, Christian Scott, Regina Carter, Pharoah Manch, Nick Peyton, Jon Gordon, Jon Faddis, Steve Wilson, Ralph Lalama, Todd Coolman, Tim Armacost, Chris Potter, Tom Harrell, Stacy Dillard, Mike Dubaniewicz, Hal Galper, Arturo O’ Farrell, Pete Malinverni, George Caldwell, Vincent DiMartino, et Charles Blenzig.

    Sa musicalité étant en développement constant, il est recommandé de prêter une oreille attentive à Jon Aaron Troy!

    "M. Troy est un jeune homme qui ne m'a jamais rien montré d'autre qu'un dévouement complet à l'aspiration de devenir un meilleur musicien de jazz ou à maitriser tous les instruments à vents quand il étudiait avec moi. Je suis sa carrière depuis qu'il a quitté l'université et je constate que sa trajectoire n'a cessé de monter. Il fait partie de ces personnes dont "le ciel est la limite", grâce à son talent, et plus encore grace à son humilité et son dévouement."

    Eric Alexander

    Évènements à venir

    Ne manquez rien de l’actualité Syos ! Rejoignez-nous