Les becs de saxophone de nos artistes

    Bec de saxophone soprano


    Les becs de saxophone soprano de Syos sont le fruit de longues années de recherche dans les laboratoires de l’Ircam (Institut de Recherche et Coordination Acoustique / Musique), centre français de recherche en acoustique particulièrement reconnu à l’échelle mondiale. Les modèles de la collection Syos signature ont été développés avec de grands artistes de jazz. Ils ont été fabriqués sur-mesure, avec une géométrie intérieure travaillée au 1/100ème de millimètre près. Vous pouvez vous procurer l’un des modèles de bec soprano que nous avons développés avec ces artistes, en choisissant la couleur et l’ouverture qui vous convient le mieux.

    Scott Paddock

    Mon bec Syos peut encaisser tout l'air que je lui envoie et me donne un énorme son sans aucun effort.
    Soprano
    Brillance
    Puissance
    Acheter le même

    Dayna Stephens

    Mon bec Syos joue facilement sur tous les registres sans devenir brillant. Il prend autant d'air que je peux lui en donner sans saturation.
    Soprano
    Brillance
    Puissance
    Acheter le même

    Mornington Lockett

    Pour moi le soprano est une question de facilité de jeu, de clarté et de contrôle. Mon Syos me donne toute la précision dont j'ai besoin en studio et projette magnifiquement en live.
    Soprano
    Brillance
    Puissance
    Acheter le même

    Renan Richard

    Mon bec Syos réunit toutes les caractéristiques qui me permettent d'explorer le monde si particulier du saxophone soprano. Sa souplesse, son homogénéité et son étendue de dynamiques m'ont très vite convaincu
    Soprano
    Brillance
    Puissance
    Acheter le même

    Raul Colosimo

    Mon bec Syos me procure douceur, équilibre, profondeur avec une excellente palette sonore et dynamique. L'homogénéité est totale, du piano au forte.
    Soprano
    Brillance
    Puissance
    Acheter le même

    Comment choisir un bec de saxophone soprano ?

    Le son du saxophone soprano nait au niveau du bec. La conception de cette chambre de résonance de forme conique a donc toute son importance car les sonorités obtenues découleront majoritairement des caractéristiques géométriques du bec. il se compose de plusieurs parties.
    La table est constituée de la surface plane sur laquelle est déposé le talon de l’anche et d’une partie courbe allant jusqu’au bout du bec. La « longueur de la table » est définie comme étant la longueur de cette partie courbe. Plus la table est longue, plus l’anche peut osciller librement.
    La chambre est la zone située à l’intérieur du bec, sous la table et juste après la perce. Elle a un impact fort sur le timbre du saxophone et la résistance du bec. Il en existe de trois types : la grande chambre, la moyenne chambre et la petite chambre, avec une section respectivement plus grande, équivalente ou plus petite que celle de la perce.
    Autre partie très importante du bec de saxophone soprano, l’ouverture est l’espace entre la pointe de l’anche et le bout du bec. Elle joue un rôle non négligeable sur l’amplitude d’oscillation que peut avoir l’anche. Les débutants commencent généralement à s’entraîner sur des becs classiques, dits « becs fermés », avec une petite ouverture. Le son est plus fluide, plus doux et la facilité à jouer dans les aigus plus grande. A l’inverse, les « becs ouverts » ont une grande ouverture, ce qui génère un son plus riche. Ils sont plus puissants et davantage appréciés pour jouer le registre grave. En termes de style musical, les becs fermés sont plutôt adaptés à de la musique classique, et les becs ouverts à de la musique du monde ou du jazz.
    Enfin, le plafond est la partie inclinée du bec qui fait face à l’anche, allant du bout du bec jusqu’à la chambre. Son inclinaison et sa forme peuvent être très différentes d’un modèle à l’autre. Il en existe globalement de trois types : le plafond droit, le plafond brisé et le plafond courbe. Pour faire simple, plus il y a une proximité entre le plafond et l’anche, plus le son sera puissant et brillant. A titre de comparaison, le son a tendance à être très mat et doux pour un plafond droit alors que le timbre apparait plus métallique et agressif pour un plafond brisé. Il est très important de noter que la conception du plafond impacte également la puissance du bec. Il faut donc le choisir avec beaucoup de soin.

    Les différents matériaux pour bec soprano

    Les becs de saxophone soprano disponibles sur le marché sont fabriqués dans différents matériaux, sans impact majeur sur les propriétés acoustiques. Trois principaux critères peuvent être notés :

    • la durabilité: la géométrie des becs est particulièrement importante pour garantir la qualité du son émis. Un choc mal placé, même de faible ampleur, peut détériorer l’instrument. Opter pour un matériau solide est donc recommandé.
    • le confort: tous les matériaux ne se valent pas. Ce qui sera apprécié par un saxophoniste ne le sera pas nécessairement par un autre. De ce choix dépend également le choix de géométrie.
    • la non-toxicité : destiné à être placé dans la bouche, le bec doit être fabriqué dans un matériau qui soit sans danger pour le musicien.

    Les matériaux les plus employés pour les becs de saxophone sont principalement de quatre types.

    Becs de soprano en plastique

    Si les becs en matière plastique sont parfois associés à des produits d’entrée de gamme, les idées reçues sont bien loin de la vérité. Syos par exemple utilise pour fabriquer ses becs soprano du plastique ABS, un matériau d’une bonne solidité dotée d’une résistance au choc supérieure à celle de l’ébonite. Totalement dénué de risque pour la santé, le plastique ABS est certifié alimentaire. Il offre aussi un confort en bouche très élevé. Cette matière permet également de travailler avec des techniques de fabrication de dernière génération, comme l’impression 3D utilisée par Syos.

    Becs de soprano en métal

    Solide et assez peu toxique pour la santé, le métal est apprécié par les joueurs de jazz, funk et de musiques pop car les becs en métal produisent souvent un son plus brillant et métallique. Ceci n’est pas du au matériau en lui-même, mais à la forme caractéristique du plafond de la plupart des becs métal. En revanche, l’inconvénient majeur de ce types de becs pour saxophone soprano est leur confort en bouche. Il est d’ailleurs préférable de ne pas jouer dehors en hiver avec un bec soprano en métal. Dans le commerce, les variantes les plus vendues sont le laiton plaqué et le stainless.

    Becs de soprano en ébonite

    Inventé par Charles Goodyear, l’ébonite appartient à la famille des plastiques, bien que son nom fasse plutôt penser à l’ébène. Caoutchouc vulcanisé avec du soufre, l’ébonite est doté d’une solidité moyenne. Très intéressant au niveau de son prix, le bec soprano en ébonite présente toutefois quelques inconvénients sur le long terme. Le matériau peut ainsi changer de couleur (pour devenir jaune vert) et des dégagements d’acide sulfurique peuvent avoir lieu. Quant au confort en bouche, il est assez bon.

    Becs de soprano en bois

    Plus forcément très en vogue, le bois est aujourd’hui d’avantage remplacé par de l’ébonite ou du plastique ABS. Si certains musiciens l’utilisent encore pour un retour vers l’authenticité, il s’agit généralement de Grenadilla. Des fabricants proposent aussi des becs soprano en ébène, un bois d’Afrique doté d’une grande stabilité.

    Comment choisir une anche de saxophone pour soprano ?

    L’anche est une lamelle de roseau qui vibre sous le souffle du saxophoniste. Cette vibration fait elle-même vibrer une colonne d’air variable, phénomène qui engendre la production d’un son. On trouve sur le marché 5 forces d’anche, numérotées de 1 à 5 (ce qui correspond à la dureté de l’anche). Pour une force de 1 ou 2, l’anche est très souple et le saxophoniste peut jouer facilement, mais le volume sonore est assez faible. Pour une force de 4 ou 5, le volume sonore est plus grand et le timbre plus précis. L’anche est en fait composée de plusieurs parties qui ont toutes un effet plus ou moins grand sur le son. Il y a d’abord la "pointe". Elle doit être alignée avec le bord du bec. Par vibration, cette partie vient temporairement couper l’arrivée de l’air dans le saxophone. L’anche frappe la partie fine et plate située sur le bout du bec (la « facette »). On dit qu’elle bat la facette. C’est la raison pour laquelle les anches des saxophones sont dites « simples battantes ». Les sons produits seront différents suivant les vibrations de cette anche.
    Il y a également le "cœur". Son nom montre à lui seul combien cette partie a d’importance pour l’anche. Une simple modification du cœur peut avoir de grosses répercutions sur les sons du saxophone. L’empeigne, quant à elle, est la zone la plus épaisse de la partie vibrante de l’anche. Un autre paramètre à bien vérifier avant de choisir une anche est l’épaisseur des côtés car elle peut faire varier la dureté de l’anche. Enfin, le talon doit être déposé horizontalement sur la table du bec puis relié au bec par la ligature.

    Quelle ligature choisir pour un bec de saxophone soprano ?

    L’impact d’une ligature de bec de saxophone soprano sur les propriétés acoustiques est pratiquement négligeable comparativement au bec ou à l’instrument. Seul un musicien de niveau intermédiaire à avancé peut percevoir une différence au niveau du confort, du timbre et de la justesse. Pour garantir une bonne étanchéité entre la table du bec (plane) et l’anche, la ligature doit appuyer légèrement sur le milieu (pour une anche concave) ou sur les côtés (pour une anche convexe). Cette précaution liée aux points de compression n’est pas forcément indispensable, le serrage étant généralement déjà suffisant pour assurer cette étanchéité. La pression de la ligature sur l’anche joue quant à elle un effet sur le timbre du son. Un serrage plus ou moins important va permettre de modifier (à faible échelle) l’ouverture du bec, tendant à favoriser respectivement un son brillant et rond ou, au contraire, un son plus mat. Enfin, le matériau a lui aussi son importance puisque la ligature va vibrer légèrement avec l’anche, donc influer (faiblement) sur le son du saxophone. En cuir, en tissu, en bois, en métal plaqué or ou argent ou encore en plastique, les ligatures sont difficiles à comparer, notamment pour un saxophoniste débutant. Certaines se démarquent par exemple par leur simplicité, comme les ligatures Syos. En plus d’un maintien parfait de l’anche de saxophone soprano, vous avez en prime le choix entre 14 couleurs pour personaliser votre bec de saxophone !