un saxophone chez Syos

Entretenir son Saxophone

Vu de l'extérieur, les habitudes des saxophonistes en matière d’hygiène laissent souvent à désirer : on lèche l’anche, parfois même le liège du bocal, on met à la bouche un bec (souvent pas si propre), on souffle, on postillonne, on aspire… Aussi, le saxophone et son petit matériel sont soumis à rude épreuve avec l’environnement, les poussières, l’humidité, le liège trop sec, le rangement du saxophone… Bref, pour votre bien, celui de votre portefeuille et surtout celui de votre saxophone, voici un guide pour entretenir au mieux votre instrument.

Ce dont vous avez besoin pour un entretien optimal de votre saxophone :

L’écouvillon : c’est le morceau de tissu (souvent en peau de chamoi) avec un poids au bout d’une ficelle. Il permet de passer dans le saxophone et le bocal facilement. Choisissez deux écouvillons : un grand pour le corps du saxophone et un petit pour le bocal et le bec (l’anatomie du saxophone c’est par ici !.

Le trépied : aussi appelé “stand”, il permet de déposer votre saxophone en le maintenant par le pavillon. Aucune clef n’est mise à l’épreuve et c’est le meilleur moyen de garder son saxophone monté en toute sécurité. Il en existe pour tous les types de saxophone.

La graisse : elle est nécessaire à l’entretien des lièges et la lubrification de certaines parties du saxophone.

Papier à cigarettes : il pourra vous aider à lutter contre les tampons collés et à compenser le liège usé devenu trop fin pour le bec.

Le luthier : et oui, c’est bien le luthier qui vous rendra votre saxophone comme neuf ! (Accédez à notre liste de luthiers partenaires !).

Entretenir son saxophone avec ecouvillon

Le bec

Il est primordial de bien entretenir son bec de saxophone, c’est une pièce qui est amenée à s’user et à s'encrasser assez rapidement. Peu importe la matière, il est nécessaire de le sécher et de passer l’écouvillon après chaque utilisation.

Pour un entretien plus poussé, il faut bien prendre en compte le matériau. Pour nos becs Syos, il n’y a aucun crainte à avoir, vous pouvez le passer sous l’eau chaude avec du savon ! Par contre pour l’ébonite et le métal, pas d’eau chaude ! Cela pourrait ternir la couleur de l’ébonite et la faire virer au verdâtre. Utilisez une brosse à dents souple pour aller à l'intérieur du bec. Essuyez et séchez le bec à la fin du nettoyage.

Petite astuce : Pour pallier à l’usure causée par les dents, il est conseillé d’utiliser des pastilles à poser sur la mentonnière du bec (lire ou relire l’article de l’anatomie du bec).

L’anche

L’anche aussi mérite son temps de séchage et son petit coup de chiffon. Le séchage de l’anche conditionne aussi sa durabilité. Il faut impérativement la démonter du bec pour la faire sécher à plat, dans son protège-anche ou dans un étui spécialisé. Cela évite de faire gondoler le bout de l’anche et rendre l’anche faible après quelques utilisations. D’autres suggèrent de la laisser dans un environnement humide pour ne jamais qu’elle sèche, attention aux moisissures !

Petite astuce : Pour donner une seconde vie à l’anche, vous pouvez opter pour le coupe-anche. Sinon, il existe désormais de très bonnes anches en carbone, durables et faciles d’entretien.

Le bocal

Place à la tuyauterie ! Le bocal du saxophone s’essuie après l’utilisation, extérieur comme intérieur. Utilisez le petit écouvillon pour passer à l'intérieur : glissez-le jusqu’à bien assécher le conduit. La peau de chamois de l’écouvillon peut ensuite servir à lustrer l'extérieur.

Pour ce qui est du liège, entretenez le en ajoutant de la graisse. Elle évite au liège de sécher et de s'effriter, elle le nourrit. N’hésitez pas à graisser l’autre extrémité du bocal si vous peinez à l’encastrer sur le corps du saxophone.

Petite astuce: utilisez du papier à cigarette pour compenser le liège usé et le rendre plus adapté au tenon de votre bec (en attendant d’aller voir un luthier pour qu’il vous répare le liège).

Le corps du saxophone

C’est au tour du grand écouvillon de passer dans le conduit. Nous conseillons de l’insérer par le pavillon pour ensuite le faire remonter par le tube. Et non l’inverse car l’écouvillon se coince souvent dans les perces des clefs. Encore une fois, la peau de chamois peut servir pour lustrer l'extérieur du saxophone.

Parfois, certains tampons se collent pendant que vous jouez. Cela signifie que le tampon est un peu humide ou a mal séché. Dans cette situation, le papier à cigarette peut vous aider. Glissez-le sous le tampon concerné et appuyez sur la touche qui bouche le trou. Répétez l’opération jusqu’à ce que le tampon ne colle plus et jetez le papier. Pour allonger la durée de vie de votre saxophone, évitez tout types de chocs. Les bosses sur le saxophone pourraient causer des fuites et des dérèglements fatals à l’instrument. Il faut alors bien ranger son saxophone dans l’étui après utilisation, le laisser sur un trépied sécurisé, ou le poser sur une surface plane du côté des gardes (et pas du côté clefs !).

Petite astuce : Pour toute les manipulations de nettoyage du saxophone, gardez-le accroché à votre collier. Par contre, ne laissez pas le collier accroché au saxophone une fois rangé ou posé, il pourrait rayer et bosseler le métal.

Pour conclure sur l’hygiène du saxophone

Pour vivre longtemps, votre saxophone a besoin d’être choyé et épargné par la moisissure et les problèmes techniques. Il existe beaucoup d’autres conseils pour entretenir son saxophone. Il faut cependant faire attention aux manipulations qui vous semblent trop complexes. Un luthier saura vous conseiller et effectuer une maintenance en toute fiabilité sur votre saxophone. Nettoyez le bec, le bocal et le corps du saxophone après chaque utilisation. Et n’oubliez pas de bien fermer votre etui de saxophone avant de le faire voyager (et oui, ça arrive d’oublier) !


En résumé, après chaque utilisation de votre saxophone il est conseillé de :

  • Bien sécher le bec avec un écouvillon et ranger l’anche dans sa protection

  • Passer l’écouvillon dans le bocal et dans le corps du saxophone

  • Au mieux : ranger le saxophone dans son étui pour éviter la poussière. Sinon le laisser sur son trépied ou le déposer côté gardes et non côté clef


Pour acheter nos becs, c’est par ici :

Becs de saxophone Syos

Ne manquez rien de l’actualité Syos ! Rejoignez-nous

Suivez-nous

Articles les plus populaires

Les auteurs

Pauline Eveno
Pauline Eveno
Maxime Carron
Maxime Carron
Sylvie Leys
Sylvie Leys

Ne manquez rien de l’actualité Syos ! Rejoignez-nous