Syos sera fermé du 3 au 25 août. Nous traiterons les commandes à notre retour.

Pourquoi les becs de saxophone n'ont pas tous la même longueur ?

Cet article a pour vocation de répondre à une question qui nous est souvent posée par les saxophonistes qui viennent chez Syos ou par ceux qui commandent un bec sur-mesure et peuvent comparer différentes versions d'un même bec :

Pourquoi les becs de saxophone ont-ils des longueurs différentes ?

Évidemment, on parle bien de becs correspondant à un même type de saxophone : deux becs de ténor ou deux becs d'alto par exemple.

Quelques notions d'acoustique

Pour mieux comprendre, parlons d'abord un tout petit peu d'acoustique. Promis, ce sera simple et rapide. En acoustique, il y a un lien direct entre la longueur de la partie qui vibre et la hauteur de la note émise. Ce qu'il faut retenir c'est :

Plus c'est petit, plus c'est haut

Avec cette règle générale vous avez tout. Un soprano c'est petit donc c'est aigu, un baryton c'est grand donc c'est grave. C'est pareil sur une harpe (les petites cordes font les aigus), sur une guitare, ça marche partout en fait !

Quelques notions d'acoustique musicale

Maintenant prenons le saxophone. C'est un cone de métal qui est coupé en haut, avant son sommet. Le soprano reste comme ça, et pour les autres on tape un peu dans tous les sens pour tordre le cône sinon il serait trop gros et ça ne serait pas pratique pour jouer.

Voyez un peu :

Les étapes de fabrication d'un saxophone

Heureusement qu'on a visité l'usine Selmer il y a quelques mois ! C'est un peu plus compliqué que ça (N'essayez pas de faire ça à la maison) mais ça reste quand même ça, un saxophone : un cône tordu.

Souffler dans un tuyau

Reprenons : la hauteur change quand la longueur change. Si on souffle dans un tuyau, les lois de la physique nous disent : la fréquence est inversement proportionnelle à la longueur du tuyau.

Fréquence fondamentale d'un tuyau ouvert et d'un cône

La loi donne précisement la fréquence fondamentale d'un tuyau en fonction de sa longueur L et de son diamètre d, et de la vitesse du son dans l'air V (344 m/s). Pour le cone, c'est approximativement pareil que pour le cylindre donc on peut appliquer la même loi.

Vérifions avec les saxophones alto et ténor !

alto : Longueur = 1.20 m, Diamètre = 0,1 m (environ 10 cm). En appliquant la formule on trouve f = 134 Hz, ce qui fait (à peu de chose près) un Ré bémol 3. Lorsqu'on ferme toutes les clefs de l'alto, quelle note est jouée ? Un Ré bémol ! (n'oublions pas que l'alto est un instrument transpositeur en mib, donc le si bémol pour l'alto est un ré bémol pour un pianiste)

tenor : Longueur = 1.40 m, Diamètre = 0,1 m (environ 10 cm). En appliquant la formule on trouve f = 116 Hz, ce qui donne un la bémol 2. Lorsqu'on ferme toutes les clefs du tenor, quelle note est jouée ? Un La bémol !



Syos saxophone bec de saxophone facile à jouer

Le volume complémentaire

On était la pour parler de becs donc revenons au point qui nous intéresse. Lorsque vous fixez le bec sur le saxophone, cela va allonger la longueur du tube un tout petit peu. Et lorsque vous êtes trop haut ou trop bas, vous pouvez enfoncer plus ou moins le bec.

Le volume d'air à l'intérieur du bec de saxophone

Ce qui est important c'est le volume d'air libre que le bec vient ajouter au saxophone, qui est en rouge sur la figure (V1 ou V2). Pour un couplage optimal entre le bec et le saxophone, ce volume doit respecter une valeur précise V* (qui correspond à une petite correction près à la partie manquante du cône que l'on avait coupé au ciseau un peu plus haut).

Cette valeur V* dépend du corps du saxophone, elle est donc à peu près la même pour tous les becs d'un même type de saxophone (ténor, alto...). Bien sûr, il y a des différences de géométrie suivant les modèles de saxophone. C'est pour cela, par exemple, que les becs "modernes" ne fonctionnent pas sur les vieux Barytons Conn, qui ont un volume V* manquant beaucoup plus important que les Barytons modernes.

Modifier le volume complémentaire

Du coup, c'est important de garder ce volume complémentaire identique pour une bonne adaptation du bec à l'instrument. Mais si on prend le même bec et qu'on change le plafond ou la chambre par exemple, qu'est-ce qui va se passer ?

ajustement du volume à l'intérieur du bec de saxophone

Le volume est plus faible si le plafond est relevé ou si la chambre est petite (sur le schéma ci-dessus, j'ai fait le cas extrême !). Pour garder le volume constant et ainsi respecter la règle du volume complémentaire, comment faire ? En allongeant le bec !

Effectivement, si on augmente la longueur du cylindre qui va s'enfoncer sur le liège (en gardant le même diamètre), il y aura davantage de volume d'air dans le bec et on va donc pouvoir corriger la diminution de volume par rapport à V*.

Quizz pour savoir si vous avez suivi

Si vous avez bien compris cet article, c'est le moment de le prouver en répondant aux 3 questions suivantes dans les commentaires :


Question 1 : Je joue sur un vieux baryton Conn des années 30 qui est trop haut à l'accordage, comment faire :

A) Rallonger le bec
B) Raccourcir le bec
C) On ne peut rien faire il faut changer de saxophone

Question 2 : Mon bec Syos sur mesure est super, mais j'aimerais moins de brillance. Le soundshaper de Syos m'a dit qu'il allait mettre un plafond un peu plus bas et une chambre plus grande :

A) Le deuxième version de mon bec aura un tenon plus long
B) La deuxième version de mon bec aura un tenon plus court
C) La deuxième version de mon bec aura la même longueur

Question 3 : J'ai deux becs d'alto Syos dans la main qui font exactement la même longueur. Je peux en déduire :

A) Qu'ils ont la même taille de chambre
B) Qu'ils ont la même taille de chambre et le même plafond
C) Rien du tout


Alors, à votre avis ?

LinkedIn
0
Pinterest
0

Ne manquez rien de l’actualité Syos ! Rejoignez-nous

Suivez-nous

Les auteurs

Pauline
Maxime
Sylvie

Ne manquez rien de l’actualité Syos ! Rejoignez-nous