Cinq évènements qui auraient pu empêcher le saxophone d'exister

Bien qu’il soit un des instruments de musique les plus récents, l’histoire du saxophone est pleine de rebondissements. Inventé et conçu par Adolphe Sax, facteur d'instruments d'origine belge, au XIXe siècle, il a depuis été amélioré surtout par Sax lui-même, en plus de quelques modifications légères effectuées par d’autres facteurs d’instruments dans les décennies suivantes. De sa création à la mort de Sax en 1894, plusieurs évènements auraient pu amener le saxophone à ne pas gagner la notoriété dont il jouit aujourd’hui. Voici donc une liste des choses qui auraient pu entacher l’histoire de cet instrument.

Adolphe Sax
Portrait d'Adolphe Sax

Les rivaux d’Adolphe Sax

Après avoir fait une demande de brevet pour le saxophone à Paris, Sax entreprend de le commercialiser. Dans sa fabrique parisienne, sur la rue Saint-Georges, il commence à en produire à grande échelle, aux côtés de clarinettes basses et autres instruments à vent. Il donne une partie de son stock de saxophones à des artistes, afin qu’ils puissent l’essayer et en chanter les louanges. Déjà, certains se désistent, puisqu’ils travaillent avec d’autres facteurs qu’ils aimeraient ne pas froisser.

En 1845, l’armée française décide de moderniser sa fanfare, et lance un concours, afin de trouver un nouveau fournisseur d’instruments. C’est Adolphe Sax qui le remporte, ce qui a pour conséquence d’attiser la fureur de ses compétiteurs ; ils montent ensemble l'association des ouvriers réunis, et font tout ce qui était en leur pouvoir pour le faire tomber. Ils l’attaquent maintes fois en justice, se réunissant sous le même nom, afin que le belge n’obtienne pas de brevet pour son saxophone. Ce dernier parvint tout de même à l’obtenir, en 1846, après plusieurs années

Affiche publicitaire de l'association des facteurs d'instruments
Affiche publicitaire de l'association des ouvriers réunis (inscription visible à gauche du logo)
de bataille. Après cela, il passa toute sa vie à obtenir rétribution pour les maux causés, mais ne gagna jamais la bataille juridique.

Ses problèmes financiers

A cause de la Révolution de 1848, beaucoup des partenaires commerciaux de Sax ont fui ou ont fait faillite, ce qui a pour conséquence de faire baisser grandement ses ventes. Il perd également son contrat auprès de l’armée, puisque son commandement change et que tout ce qui a été ordonné par le roi est annulé. Les facteurs d’instruments, qui lui en ont toujours après lui, font en sorte que certains de ses brevets soient annulés, compliquant encore plus sa situation financière. De fait, Sax est forcé de s’endetter, et de fermer sa fabrique afin de rembourser ses créances.

Il en rouvrira une, sur la même rue, quelques années plus tard. En effet, après que Napoléon III prit le pouvoir, il nomma Sax Facteur d’Instruments de Musique des Armées, en 1854. De plus, il trouvera un arrangement avec ses créanciers afin de l’aider à rouvrir son atelier.

Sa santé

Sax est atteint du cancer, et en ressent les premiers symptômes en 1853. La tumeur grandit rapidement et s’étend à sa bouche ainsi qu’à sa gorge, ce qui l'handicape grandement. Longtemps, il doit se nourrir à l’aide d’un tube, puisqu’il ne peut ni mâcher, ni avaler correctement. Après en avoir souffert pendant plusieurs années, il finit par trouver un docteur qui le guérit, et, six ans après avoir découvert sa maladie, il est enfin sorti d’affaire.

Le fait qu'il n'existait presque pas d'instrument semblable

Si Sax n’avait pas grandi en jouant de la clarinette, et que son père ne lui avait pas enseigné le métier de facteur, il n’aurait probablement jamais pensé à inventer le saxophone. Durant sa jeunesse, Adolphe s’entraînait dans l’atelier de son père, et apprit rapidement à construire et réparer des instruments à vent. Les sources ne s’accordent pas toutes sur le sujet, mais il est très probable que Sax ait créé le saxophone après avoir construit son propre prototype de clarinette basse. Il aurait alors pensé à apposer le bec à anche de la clarinette à un instrument conique, et aurait ainsi inventé le saxophone. Il est donc évident que le fait d’avoir travaillé avec des instruments à vents toute sa vie est la première raison pour laquelle Sax a inventé son instrument. Et si il avait choisi de jouer de la clarinette plutôt que d’apprendre à la réparer, peut-être ne l’aurait-il jamais inventé.

Si Sax n’avait pas fait tant de rencontres, son succès en aurait pâti

Sax avait beaucoup d’amis très influents. Pour en citer quelques-uns, Berlioz, Halévy, Auber, Habeneck, Spontini et Donizetti soutenaient tous l’inventeur et l’ont même aidé à collecter des fonds afin d’ouvrir son premier atelier. Ce réseau d’amis et de connaissances fut d’une grande aide pour Sax, afin de se faire une place dans la société parisienne, ainsi que pour vanter les mérites de ses instruments. Si le belge n’avait pas rencontré autant de personnes influentes dans le monde de la musique, lui et son saxophone n’auraient probablement pas eu le même succès.

Hector Berlioz par Gustave Courbet
Portrait d'Hector Berlioz par Gustave Courbet, 1850

Même après sa mort, des musiciens emmenèrent leur saxophone autour du monde, étendant son influence, et créant de nouveaux styles de musique dont il est la vedette. L’héritage de Sax est depuis passé de génération en génération, et son instrument est aujourd’hui un des plus facilement identifiables au monde.

Ne manquez rien de l’actualité Syos ! Rejoignez-nous

Suivez-nous

Articles les plus populaires

Les auteurs

Pauline Eveno
Pauline Eveno
Maxime Carron
Maxime Carron
Sylvie Leys
Sylvie Leys

Ne manquez rien de l’actualité Syos ! Rejoignez-nous