Les matériaux

Quelle est l'influence du matériau sur le son des instruments ?

On utilise souvent des termes liés aux matériaux pour décrire le son des instruments de musique : un son cuivré, un son métallique, un son boisé… Pour bien comprendre l’influence du matériau, il faut bien séparer les instruments de musique en deux catégories : les instruments à vent et les autres (instruments à cordes et percussions). Pourquoi cette distinction ? Parce que dans les instruments à vent, le son est créé par la colonne d’air, alors que pour les instruments à cordes et les percussions, le son est créé par la structure de l’instrument qui vibre (table d’harmonie, peau…). Le matériau est alors très important pour ces derniers, puisque ses propriétés mécaniques vont directement déterminer la façon de vibrer de l’instrument et donc le timbre du son produit. Pour les instruments à vent ce n’est pas la même histoire… La vidéo ci-contre montre que ce qu’on appelle un son « cuivré » n’est pas nécessairement lié au matériau : un tuyau d'arrosage suffit à l'obtenir !

Qu'est-ce qui donne la couleur du son, alors ?

Pour un instrument à vent comme le saxophone ou la trompette, le matériau dans lequel sont fabriqués les parois n'a pas d'influence sur le son, dès lors qu'il est rigide (suffisamment pour refléter les ondes acoustiques et non les absorber). C'est la forme du volume d'air contenu dans l'instrument, et donc la géométrie intérieure de l’instrument qui va déterminer les qualités du son. Cette géométrie a une influence déterminante sur la justesse de l'instrument, quelle que soit la zone concernée. En revanche, plus on se rapproche de la zone d'émission du son, plus la géométrie influencera le timbre du son produit.

Il faut noter que le matériau va souvent être lié à la géométrie de l’instrument : les matériaux n’ont pas tous les mêmes propriétés mécaniques, certains sont plus difficiles à travailler que d’autres, ce qui va entraîner des différences de géométrie. Par exemple, différents métaux vont adopter des formes différentes alors même qu’ils sont formés sur le même mandrin. Enfin, la psychologie du musicien est à prendre en compte dans l'appréciation du timbre : le son produit par un bec en métal sera plus facilement qualifié de brillant ou de métallique par rapport au même son produit par un bec en ébonite, même si les deux signaux sonores sont identiques : c'est l'aspect psychoacoustique qui rentre en jeu.

Quels sont les matériaux utilisés pour faire les becs ?

La personnalisation des becs SYOS consiste à déterminer une géométrie sur-mesure en fonction des attentes de chaque musicien en terme de confort de jeu et d'esthétique sonore. Le matériau n'ayant pas d'influence sur le son, SYOS utilise l'impression 3D afin de fabriquer des pièces uniques, précises et reproductibles. Le matériau utilisé est le plastique ABS.

Traditionnellement, les becs sont pour la plupart fabriqués en ébonite, qui est un matériau composite... de la famille des plastiques : il est fabriqué en chauffant du caoutchouc et en y incorporant du soufre. Le métal est le second matériau le plus utilisé pour fabriquer les becs, du fait de sa facilité d'usinage. Le plastique ABS utilisé par SYOS a été certifié non toxique en laboratoire (Norme EN 71 et CE 1907/2006). Il permet de concevoir une infinité de nouvelles géométries et ainsi de développer une palette de couleurs sonores disponibles pour les musiciens. Les vidéos ci-contre vous permettent d'écouter le son des becs SYOS joués par quelques-uns de nos ambassadeurs.