Les Pentatoniques dans le jazz : partie #1

Dans cette série d'articles je vais vous présenter quelques petites astuces pour utiliser les gammes pentatoniques dans l'improvisation jazz.

Construire simplement sa pentatonique

Une "gamme pentatonique" est un ensemble de 5 notes issues d'une gamme conventionnelle (par exemple, la gamme de do majeur). Il existe plusieurs types de pentatoniques, je parlerais ici uniquement de la gamme pentatonique majeure.

Exemple :

Gamme pentatonique majeure de do
Pentatonique majeure de do

Pour la construire, il suffit de penser à la gamme majeure commençant sur la même note et d'enlever la quarte et la septième. La gamme pentatonique majeure de do est ainsi constituée de la tonique, de la seconde (ou neuvième), de la tierce, de la quinte et de la sixte (ou treizième) de la gamme de do majeur. On peut dire que la gamme pentatonique majeure de do est incluse dans le gamme de do majeur.

Gamme de do majeur avec pentatonique de do

Pour la suite de cet article, j'utiliserais le terme "pentatonique de do" (ou penta de do) pour faire référence à la gamme pentatonique majeure de do.

Relations entre pentatoniques et gammes majeures

La penta de do est naturellement incluse dans la gamme de do majeur, mais il existe deux autres gammes majeures qui la contiennent également :

  • La gamme de Fa Majeur
Game de fa majeur avec pentatonique de do

La penta de do est alors constituée dans l'ordre de la quinte, de la sixte (ou treizième), de la septième majeure, de la seconde (ou neuvième) et de la tierce. Elle commence sur le Vème degré de cette gamme majeure (do est la quinte de fa).

  • La gamme de Sol Majeur
Gamme de sol majeur avec pentatonique de sol

La penta de do est alors constituée dans l'ordre de la quarte, de la quinte, de la sixte (ou treizième), de la tonique et de la seconde (ou neuvième). Elle commence sur le sur le IVème degré de cette gamme majeure (do est la quarte de sol).

Sur quel accord utiliser la pentatonique de do ?

La penta de do est la plus intéressante lorsqu'elle est associée à la gamme de Fa Majeure. Dans la tonalité de Fa majeur, l'accord de dominante est C7 et l'accord de sous-dominante est Gm7. La penta de do ne contenant ni le fa, ni le si bécarre, va très bien passer sur l'accord C7, d'autant plus qu'elle contient la tierce de l'accord.

On peut en tirer une relation simple pour toutes les pentatoniques :

lorsqu'on a affaire à une gamme majeure, on peut improviser sur la pentatonique qui commence sur la quinte de la gamme.

  • Gamme de Fa Majeur => pentatonique de Do
  • Gamme de Si Majeur => pentatonique de Fa#
  • Gamme de Ré Majeur => pentatonique de La
  • etc....

Application dans l'improvisation

C'est très pratique dans les thèmes de jazz où l'on rencontre un II-V-I dans une tonalité. La gamme pentatonique commençant sur le Vème degré de cette tonalité peut-être utilisée sur toute la série d'accord.

Exemple : prenons par exemple les 4 premières mesures du thème "Autumn Leaves" transposées pour un instrument en si b comme le saxophone ténor ou le saxophone soprano :

Extrait du thème de jazz autumn leaves

Le thème commence dans la tonalité de Do majeur, avec un joli II-V-I constitué de la progression Dm - G7 - Cmaj. On est en do majeur, et les trois accords de cette progression sont issus de la gamme de do majeur. La pentatonique qui fonctionnera le mieux associée à la gamme de do majeur est la penta de sol (Vème degré de do majeur).

Gamme pentatonique de sol

Ces notes passeront bien sur chacun des trois premiers accords. Si vous n'êtes pas familier avec l'utilisation de cette gamme, essayez de la jouer dans ce contexte : en plaquant les accords sur un piano, en utilisant aebersold / i-real b, ou avec des musiciens accompagnateurs.

Et au-delà du II-V-I ?

On a associé la pentatonique de sol à la gamme de do majeur, celle de do à la gamme de fa majeur... Dans l'exemple précédent nous avons vu qu'elle fonctionnait très bien sur un II-V-I dans ces tonalités. Pourquoi ? Parce que chacun des accords du II-V-I appartient à l'harmonie de la gamme majeure associée.

Petite analyse modale

Si vous êtes familier avec les modes, l'accord II correspond au mode dorien, l'accord V au mode mixolydien et l'accord I au mode ionien. Ces trois modes sont issus de la gamme majeure naturelle.

Plus généralement, pour tout accord issu de l'harmonie de la gamme majeure naturelle, on pourra utiliser la pentatonique du Vème degré de la gamme majeure associée.

Reprenons l'exemple d'Autumn Leaves : le quatrième accord est un accord de Fa majeur, mais ici il ne s'agit pas d'un accord de tonique. Il s'agit du IVème degré et donc d'un accord lydien (on pourrait l'écrire Fa Majeur #11). Le lydien est le 4ème mode de la gamme majeure naturelle. Fa lydien est donc le 4ème mode de la gamme de do majeur, on pourra continuer à utiliser la pentatonique de sol. Celle-ci contient un si bécarre, ce sera donc même parfait pour faire ressortir la couleur du lydien !

quatrième accord du thème de jazz autumn leaves

Ceci est valable pour tous les accords issus de l'harmonie de la gamme majeure naturelle. Prenons deux derniers exemples avec les deux accords suivants du thème Autumn Leaves :

cinquième accord du thème de jazz autumn leaves
  • Le premier accord est un accord de Si demi-diminué. Cet accord est associé au mode locrien, donc le VIIème mode de la gamme majeure naturelle. Dans ce cas, la gamme mère associée est encore la gamme de Do majeur, donc on pourra continuer sans problème à utiliser la pentatonique de sol.

  • Le second accord est un accord de dominante, on peut donc par exemple jouer le mode mixolydien. Cela correspond alors au Vème degré de la gamme majeure de La. On peut jouer la pentatonique du Vème degré, donc de mi. ATTENTION ! Ceci ne fonctionne que si l'on choisit de ne pas altérer l'accord de dominante.

Quelle pentatonique pourrait-on jouer sur le dernier accord, La mineur ? Vous pouvez partager vos idées dans les commentaires, je me ferais un plaisir d'en discuter avec vous.

Et sur des accords plus complexes ?

Nous verrons dans l'article suivant une utilisation plus poussée des gammes pentatoniques, en particulier sur les accords issus de l'harmonie mineure mélodique, dont les fameux accords de dominante altérés.

Ne manquez rien de l’actualité Syos ! Rejoignez-nous

Suivez-nous

Articles les plus populaires

Les auteurs

Pauline Eveno
Pauline Eveno
Maxime Carron
Maxime Carron
Sylvie Leys
Sylvie Leys

Ne manquez rien de l’actualité Syos ! Rejoignez-nous